Du café responsable dans nos hôtels !

25.03.2019

Partager sur :

Le petit déjeuner… Ce moment privilégié de la journée est synonyme de convivialité et de petits plaisirs, pour commencer la journée du bon pied ! Un repas encore plus savoureux dans nos hôtels éco & midscale européens depuis qu’ils y servent du café certifié Rainforest, un écolabel œuvrant pour la conservation de notre biodiversité et pour la protection des producteurs.

L'alimentation responsable est un pilier phare de la stratégie de développement durable de notre Groupe alors que nos hôtels servent 150 millions de repas. L'objectif : proposer à nos hôtes une alimentation saine et durable, tout en éliminant le gaspillage alimentaire.

De plus en plus de produits responsables sont intégrés dans nos restaurants (produits bio, locaux…), et c'est maintenant au tour du café - l'un des produits les plus consommés dans nos hôtels, d'emprunter une voie plus responsable.

Une avancée considérable pour le Groupe 

Les marques ibis, Novotel et Mercure travaillent avec notre fournisseur de café référencé Segrafredo et proposent désormais dans l'ensemble de leurs hôtels européens un café certifié « Rainforest » lors des petits déjeuners.

Une démarche importante quand on sait que le café du petit déjeuner représente environ 70% des volumes de cafés consommés dans nos hôtels, soit l'équivalent de 94 millions de tasses d'expressos l'année passée, ou encore 3 tasses consommées par seconde !

Un engagement nécessaire

Alors que les plantations de café risquent de réduire de 50% dans le futur à cause du réchauffement climatique, il est important de s'engager pour proposer un café responsable et participer à la préservation de cet écosystème. « Le café est très sensible aux légères variations de température. Plus la température montera, plus les pays seront affectés » s'inquiète le brésilien José Sette, directeur exécutif de l'Organisation internationale du café (OIC).

Quelques mots sur Rainforest 

Rainforest Alliance est une ONG internationale qui œuvre pour conserver la biodiversité et assurer des moyens de subsistance durables aux populations locales. Afin d'éviter la destruction de l'environnement, elle aide les exploitants agricoles à transformer leurs méthodes de culture.

Le label de l'ONG certifie les exploitations agricoles selon environ 100 critères sociaux, environnementaux et économiques élaborés par le Réseau d'Agriculture Durable (SAN). Il donne ainsi à tous un moyen fiable d'identifier les produits et les services responsables, qui respectent les critères de la certification ou de la vérification.

TAGS :