Accor Heartist Solidarity fait rayonner l’hospitalité du cœur avec ses partenaires

16.09.2021

Partager sur :

Afin de poursuivre les efforts de formations aux métiers de la restauration et d’insertion vers l’emploi, et de soutenir les jeunes défavorisés, Accor Heartist Solidarity renouvelle son soutien à 5 projets phares d’associations partenaires de longue date.

Depuis 2008, Accor Heartist Solidarity, nouvelle dénomination du fonds de dotation, participe à la lutte contre l’exclusion économique et sociale des personnes en grande précarité par l’insertion professionnelle. Le Fonds soutient ainsi des projets ayant des implications positives pour les personnes fragilisées, dans les pays où Accor est présent.

Avec la pandémie, l’action des associations favorisant l’accès à la professionnalisation, à l’emploi ou à l’entrepreneuriat, est plus importante que jamais. Accor Heartist Solidarity les a soutenues pour traverser les premiers mois de la crise sanitaire en adaptant les budgets et calendriers initialement prévus par exemple, ou parfois même en apportant un soutien financier et technique complémentaire. Aujourd’hui, le Fonds de dotation les accompagne pour affronter de nouveaux besoins. Ce sont d’ailleurs les collaborateurs du Groupe qui soumettent les projets des associations qu’ils soutiennent auprès de Accor Heartist Solidarity.  Ils restent mobilisés tout au long de l’année aux côtés des associations, mesurant encore plus la nécessité d’aider les populations vulnérables à retrouver le chemin de l’emploi. Les collaborateurs Accor jouent un rôle majeur pour agir concrètement sur le terrain – qu’ils connaissent mieux que personne, au plus près des bénéficiaires et des communautés locales.

Le Conseil d’administration de Accor Heartist Solidarity, présidé par Sébastien Bazin, a renouvelé l’implication du Fonds pour 5 projets soutenus précédemment.

Formation des métiers de la restauration et insertion vers l’emploi


Association Départ – projet « DES ÉTOILES ET DES FEMMES » - FRANCE

Ce projet de l’association française Départ permet à des femmes en difficulté d’insertion de suivre une formation d'excellence de Certificat d’Aptitude Professionnel (CAP) cuisine en un an, avec un accompagnement socioprofessionnel personnalisé afin de leur donner toutes les chances de réussir leur CAP, de se professionnaliser et de réunir les compétences nécessaires pour accéder à un emploi durable. Comment ça marche ? 17 chefs et brigades collaborateurs du Groupe accueillent une « étoile » dans leur cuisine pendant un an en apprentissage96 femmes en difficulté d’insertion et très éloignées de l’emploi sont bénéficiaires du projet. Depuis 2015, l’année de la création de cette formation, Accor Heartist Solidarity a renouvelé son soutien à l’association 9 fois et lui a apporté une aide financière totale s’élevant à plus de 370 000 euros pour lui permettre de se déployer dans 8 villes dans lesquelles 290 femmes ont déjà été formées.

IECD - « Insertion socio-professionnelle de jeunes défavorisés » - Thaïlande & Madagascar

L’IECD (Institut Européen de Coopération et de Développement) est une association française de solidarité internationale à but non lucratif fondée en 1988. L’IECD intervient en Asie du Sud Est depuis 2002 et à Madagascar depuis ses débuts. A Mae Sot et à Antananarivo, le conseil d’administration a voté le 10ème soutien de Accor Heartist Solidarity à l’association. En Thaïlande, le projet consiste à créer une école de boulangerie au sein du centre de formation, qui accueille chaque année de jeunes étudiants en internat et les forme pendant 2 ans aux 4 principaux métiers de l’hôtellerie restauration la cuisine, le service en salle, le service d’étage et la réception. Les équipes T&C de Bangkok portent depuis portent ce projet aux côtés de nombreux hôteliers de la région. 85 jeunes Thaïlandais en grande précarité, âgés de 16 à 23 ans, pourront ainsi bénéficier du programme. Accor Heartist Solidarity apportera une aide financière de 30 000 euros pour la réalisation de ce projet.

A Madagascar, l’objectif est de développer le même modèle d’école de boulangerie ayant fait ses preuves. Le Fonds, relayé localement par les équipes du Novotel et de l’ibis d’Antananarivo, contribuera à hauteur de 40 000 euros à la réalisation du projet.

Soutien des jeunes défavorisés


Sport dans la Ville - « Passe décisive » - France

Depuis 10 ans, Accor Heartist Solidarity soutient l’association française d'insertion par le sport « Sport dans la Ville », soit 14 soutiens votés. Jacques Bourguignon, General Manager au Sofitel Lyon Bellecour, soutient le nouveau projet de l’association « Passe décisive » : un volet au programme existant « Job dans la Ville » et permettant un accompagnement dédié aux jeunes décrochés du parcours scolaire afin de favoriser leur insertion professionnelle. En effet, le parcours de raccrochage est un parcours d’autant plus complexe en cette période de pandémie où les difficultés se multiplient et s’accentuent (social, familial, santé, hébergement, psychologique…) pour ces jeunes issus de quartiers défavorisés. 170 jeunes décrocheurs issus des quartiers prioritaires de Lyon seront bénéficiaires du projet qui sera soutenu à hauteur de 50 000 euros par le Fonds.

« A Tree for a Child » - Indonésie 

A Jakarta et à Bali, l’association « A Tree for A Child » a été fondée en 2001 par des collaborateurs Accor d’Indonésie. Aujourd’hui forte de 2 centres d’accueil et d’éducation Cipinang à Jakarta et à Bedugul village (Bali), l’association s’occupe de 140 jeunes défavorisés. 110 hôtels de la région s’impliquent toute l’année en faveur de l’association. Son programme « A trust for a Child » a été conçu pour aider les enfants et jeunes défavorisés à accéder à un soutien après l'école, à des activités sportives, un accompagnement dans leurs études supérieures et à des installations sociales. L’objectif est de scolariser +70 jeunes de la primaire au lycée issus de familles en grande difficulté en 2022 afin de les protéger du travail forcé ou de toute autre forme d’abus. Accor Heartist Solidarity renouvelle son soutien pour la 2ème fois avec un don de 150 000 euros sur deux ans.

TAGS :