Energy Observer : innover pour faire des énergies renouvelables une réalité pour tous

08.06.2021

Partager sur :

Depuis plusieurs années, le 1er navire hydrogène autonome et zéro émission sillonne les océans pour développer des solutions durables et sensibiliser aux enjeux de la transition écologique. Une odyssée que notre Groupe a rejointe en 2017 et à laquelle il a donné un nouvel élan en investissant dans la branche développement EODev (Energy Observer Developments) pour donner vie à l’hôtel du futur via de nouvelles technologies.

Ce 8 juin, la Journée Mondiale des Océans nous rappelle que les océans jouent un rôle primordial pour notre planète – véritables poumons qui génèrent une grande partie de l’oxygène que nous respirons. Les activités humaines endommagent de plus en plus cet élément essentiel de la biosphère : surpêche, pollution plastique, transport maritime… Les espaces maritimes sont malmenés. Plus le temps passe et plus il devient indispensable de se mobiliser pour protéger les océans et imaginer des solutions durables plus respectueuses de la planète et des êtres qui y vivent.

Depuis ses débuts, notre Groupe met un point d’honneur à limiter l’impact de ses activités au sein des communautés où notre réseau est implanté. Des valeurs qui font partie intégrante de notre ADN et qui se traduisent notamment à travers les actions de notre programme de développement durable Planet 21. Mais au-delà des initiatives mises en place sur le terrain, il s’agit également de rester à l’avant-garde du secteur grâce au déploiement de solutions durables dans nos hôtels et en participant activement au développement de nouvelles technologies. Notre ambition : ouvrir la voie et innover pour donner vie à une vision d’hospitalité plus durable pour l’avenir.

Depuis 2017, Accor est partenaire d’Energy Observer afin d'imaginer de nouvelles solutions durables pour notre activité. Ce célèbre bateau qui fonctionne grâce aux énergies renouvelables et qui produit son hydrogène à partir de l'eau de mer parcourt le monde à la rencontre de femmes et d’hommes qui consacrent leur énergie à la création de solutions durables. Chaque escale est une occasion d’apprendre, de comprendre et de partager les énergies positives.

"Notre partenariat avec Energy Observer reflète une double préoccupation pour nous. Celle d’accélérer notre démarche pour réduire notre empreinte environnementale en misant sur de nouvelles sources d’énergies. Et celle d’apprendre de partenaires pionniers, qui nous accompagnent pour innover et imaginer de nouvelles solutions concrètes pour nos hôtels. ‘Le Paris de l’hydrogène’ démontre la maturité croissante de cette ambition/initiative et nous amène/ à nous saisir de toutes ses potentialités dans un secteur aussi concerné/impacté et impactant que celui de l’hôtellerie et du voyage."
a déclaré Brune Poirson, Directrice du Développement Durable chez Accor.

©Energy Observer Productions

Vers l’hôtel du futur

La consommation d’énergie et réduction des coûts d'exploitation sont un enjeu majeur pour les hôtels du Groupe. L’énergie est le 2ème coût le plus important après celui des charges liées au personnel et les établissements Accor consomment plus de 400M€ en eau et en énergie chaque année. Plus de 80% des clients sont sensibles aux problématiques liées au développement durable et la moitié d’entre eux en font un critère de sélection lorsqu’ils choisissent un hôtel (source enquête clients Accor). Il s’agit donc aujourd’hui d’ouvrir la voie vers l’hôtel du futur – un hôtel équipé de solutions énergétiques fiables, durables, sans émissions nocives, de technologies de pointe en matière d’hydrogène, de batteries, de solaire, d’éolien ou de production d’hydro-électricité, et accessibles économiquement.

Notre partenariat avec le fameux navire nous offre un accès privilégié à de nouvelles technologies, afin de les comprendre, les tester, et les appliquer dans nos hôtels et moyens de transports – d’autant plus que le Groupe a investi dans la branche développement EODev (Energy Observer Developments) d’Energy Observer en 2019. Main dans la main avec son laboratoire où ingénieurs, chercheurs et scientifiques développent des technologies de pointe en la matière, nous pourrons développer et mettre en place des solutions durables et économiques apportant une vraie valeur ajoutée dans nos hôtels. Une 1ère innovation sera lancée sur le marché en 2021 : le GEH2®, un groupe électro-hydrogène zéro émission pour une alimentation en énergie sans CO2 ni particules fines. Dans les prochaines années, cette solution – couplée à d’autres innovations qui seront développées par EODev – permettra de réduire l’empreinte environnementale de nos hôtels et de créer un cercle vertueux réduisant la consommation d’énergie.

Des technologies qui participeront également à l’atteinte de l’objectif net-zéro carbone du Groupe d’ici à 2050 et à celui de la réduction de ses émissions de 46 % d'ici à 2030 par rapport à la base de référence de 2019, dans le cadre de l'initiative « Science Based Targets » (SBTi). La transition vers la neutralité carbone des bâtiments Accor est l’un des 6 piliers de notre programme Planet 21.

Journal de bord de l’Odyssée

Le navire est parti de Saint-Malo en 2017 pour une expédition de 7 ans autour du monde. En totale autonomie énergétique et avec son propre hydrogène, Energy Observer a parcouru plus de 37 000 milles nautiques entre plus de 60 escales depuis qu’il a pris la mer. Tour de la France (2017), de la Méditerranée (2018), de l’Europe du Nord (2019), de l’Atlantique (2020) … Son Odyssée autour du monde continue dans le Pacifique en 2021. Une première Transpacifique en autonomie énergétique totale à la découverte de ce nouveau « centre du monde » où l’hydrogène est au cœur des politiques économiques et environnementales qui mènera le navire dans 6 pays, 8 escales dont une au cœur de Tokyo. Du 10 au 13 mai dernier, le bateau a fait escale à San Francisco pour ensuite naviguer vers Hawaï où il restera jusqu’au 16 juin prochain.

Energy Observer illumine la Tour Eiffel à l’hydrogène décarboné

Dans le cadre de l’événement « Le Paris de l’hydrogène », un événement unique en plein cœur de la capitale organisé par Energy Observer avec le soutien de la Ville de Paris, la Tour Eiffel s’est illuminée le 25 mai dernier grâce à un groupe électro-hydrogène utilisant de l’hydrogène certifié renouvelable.

Dans un contexte de plan de relance historique qui fait une large place à la filière hydrogène, le « Paris de l’hydrogène » porte plusieurs objectifs d’intérêt général dont ceux de sensibiliser à la nécessité d’une transition énergétique durable et mettre en lumière l’ensemble de la chaîne de valeur de la filière hydrogène.

Jusqu'au 30 mai, sur le Champ-de-Mars, le village d’exposition Energy Observer a réuni pour la première fois des applications concrètes de mobilités et de systèmes hydrogène avec la présence d’EODev, Toyota, Delanchy, Air Liquide, Chéreau, Alstom, Airbus, La Poste, Engie, Pragma Industries...

Suivez le parcours d’Energy Observer en temps réel

TAGS :