À la pointe de la technologie !

22.07.2019

Partager sur :

Souvenez-vous... La créativité et le savoir-faire en marketing numérique de Fastbooking se mêlaient à l'ingénierie d'Availpro. Ces 2 marques ne font désormais plus qu'une : « D-EDGE ». 

Passionné de création de logiciels, d'architecture technique, de gestion de dette et d'expérience utilisateur, Antoine Buhl, Chief Technology Officer chez D-EDGE, révèle en détail en quoi consiste son rôle !

Quel est votre rôle chez Accor et depuis combien de temps faites-vous partie du Groupe ?


Je suis le Chief Technology Officer de D-EDGE, qui est l'une des nouvelles activités du Groupe. Nous créons des applications et des solutions pour optimiser la distribution et les opérations des hôtels indépendants et des chaînes hôtelières. 11 000 hôtels utilisent des solutions D-EDGE en Europe et en Asie. Dans notre domaine, nous sommes le 1er acteur en Europe et probablement le 3ème dans le monde. Chez D-EDGE, je suis responsable des produits et de l'ingénierie. Notre objectif est de créer les meilleures solutions sur le marché. J'ai beaucoup de chance de gérer une équipe de gens brillants et motivés par leur travail.


Qu'est-ce qui vous plaît le plus dans votre travail ?


Le monde des technologies évolue bien plus rapidement que notre capacité d'adaptation. Nous devons constamment nous améliorer, expérimenter et modifier notre manière de travailler. En suivant l'évolution de l'entreprise, mon travail a changé tous les 2 ans. J'adore ça, affronter un nouveau défi collectivement, expérimenter pour trouver des solutions, apprendre ensemble (souvent, en tirant les leçons de nos échecs) et progresser jusqu'à réussir enfin. Mais le succès ne fait qu'amener au seuil du niveau suivant et vous recommencez le même cycle encore et encore. Que ce soit pour les problèmes de la vie courante ou les problèmes techniques, en fin de compte, il s'agit toujours d'élaborer des solutions pour les résoudre.


Y a t-il une activité dans votre fonction à laquelle personne ne penserait ?


Je passe beaucoup de temps avec les hôteliers, nos utilisateurs. Comprendre l'état d'esprit, les objectifs et la façon de travailler de nos utilisateurs est essentiel. Pour fournir les meilleures solutions, nous devons connaître parfaitement nos utilisateurs. La technologie crée des méthodes innovantes pour résoudre des problèmes concrets. D'abord, il faut cibler les vrais problèmes et bien les analyser.


Quel conseil donneriez-vous à ceux qui souhaitent poursuivre une carrière comme la vôtre ?


Prenez chaque obstacle ou frustration comme un problème à résoudre. Puis, trouvez la solution par vous-même ou suggérez-en une. Servez-vous de l'énergie de la frustration pour trouver une solution au lieu de vous plaindre. Quelle que soit l'importance du problème, il existe toujours de nombreuses manières de le contourner, de le résoudre ou de l'utiliser pour aller de l'avant. Un nouveau problème est toujours porteur de nombreuses nouvelles opportunités. Il suffit de voir les choses autrement. C'est une autre raison pour laquelle la capacité de s'adapter est cruciale.


Que pensez-vous de la stratégie d'Hospitalité Augmentée de Accor ?


Je pense que notre secteur est rapidement transformé par les technologies numériques, mobiles et bientôt, par l'intelligence artificielle. Il est essentiel pour les plus grandes sociétés du monde entier d'évoluer pour rester concurrentielles. Je pense qu'au lieu de se contenter d'évoluer, Accor a une longueur d'avance sur la transformation. L'acquisition de start-up et l'élaboration d'un écosystème efficace d'innovation à l'intérieur du Groupe est une façon très intelligente d'effectuer cette transformation à long terme. 


En tant que directeur des technologies, quels sont vos défis quotidiens ?


Mon 1er défi est d'être certain de pouvoir livrer le projet en temps et en heure. Il est toujours plus facile de commencer un tout nouveau projet, que de livrer celui qui est en cours. Les projets les plus difficiles sont ceux pour lesquels nous ne savons pas par où commencer. J'aime beaucoup ceux-là.

Mon 2ème défi le plus important consiste à m'assurer que l'équipe de gens brillants que je gère reste motivée et concentrée. D'une part, nous devons être sûrs que nous travaillons sur les fonctionnalités les plus importantes pour nos utilisateurs et, d'autre part, nous avons besoin de défis techniques ambitieux pour apprendre et rester motivés. En même temps, nous devons aussi nous orienter sur une stratégie appropriée au développement de l'entreprise. Garder un bon équilibre entre tous ces aspects est un véritable défi.


Où vous voyez-vous dans 10 ans ?


Je me vois faire plusieurs choses : diriger la création d'une nouvelle technologie, mais aussi aider des startups et peut-être également enseigner la gestion de l'innovation.


Quelles sont vos sources d'inspiration ?


Les gens qui ont innové dans plusieurs domaines me fascinent. De grands esprits, comme Ray Kurzweil qui travaille sur l'intelligence artificielle chez Google ou Nathan Myrhvold qui était directeur des technologies chez Microsoft.

Ils ont tous 2 atteint un haut niveau d'expertise dans plusieurs domaines, comme l'informatique, les sciences cognitives, la physique ou l'astronomie. Il semble que cela leur permet de proposer des idées très novatrices. Ils ont également tous 2 une vision très intéressante de l'avenir.

Découvrez son profil LinkedIn !

TAGS :