Le divertissement, une clé de l’hospitalité

22.07.2019

Partager sur :

Qu’il est loin le temps de la grosse clé en métal que l’hôtelier tendait au client par-dessus son comptoir, en signe d’accueil dans son établissement ! En 2019, accéder à une chambre avec son lit moelleux et sa salle de bains fonctionnelle ne suffit plus à combler toutes les attentes. En tout cas, celles des plus jeunes. En grandissant avec internet et les réseaux sociaux, ils attendent de l’interaction, du fun et du divertissement… en tout lieu et à tout instant, y compris à l’hôtel. 

Les Millennials changent la donne

L’hôtel devient moins un point de chute pour dormir qu’un tremplin vers des moments de vie qui se doivent d’être marquants : se retrouver, partager entre amis, assister à un événement… Avant de se poser quelque part, la génération Y, celle des « Millennials », en veut plus... et elle l’obtient. En 2019, 55 % des opportunités sur les offres hôtelières ciblent cette clientèle, selon le cabinet de conseil français Deloitte. Cette génération qui prend les commandes, ainsi que la suivante, inspirent le marché. D’autant qu’elles adoptent d’autres pratiques de consommation qui poussent les hôteliers à penser différemment.

Face à une clientèle avide d’immersion et d’expériences, l’hébergement pour la nuit n’est plus une fin en soi. Augmenter le nombre de nuités est un objectif largement dépassé. L’hôtel doit devenir un véritable lieu de vie, un espace où se mêlent voyageurs d’affaires, touristes, mais surtout ceux qui vivent et travaillent dans le quartier, dans la ville. Ils viennent pour l’ambiance décontractée, le design et la connectivité, les services ou l’usage multiple des lieux qui peuvent accueillir expos, concerts ou expériences insolites.

Un tournant pas si récent

Depuis plusieurs années déjà, Accor l’a bien compris. Car le concept d’Hospitalité Augmentée n’est pas nouveau. Dès 2014, Mama Shelter intègre l’éventail des marques Accor. Celle qui se présente comme « créateur de lieux de vie et metteur en scène au quotidien » propose plus que des chambres design. « Mama loves You » et on aime aussi Mama pour ses bars branchés et ses restaurants insolites où l’on fait la fête toute la nuit.

Nouveau concept, nouvelle marque

Offrir de l’entertainment en plus de l’hospitalité, c’est aussi le pari de JO&JOE. La marque créée par Accor en 2017 autour du concept d’Open house nouvelle génération promet « une expérience totalement réinventée et disruptive ». Au menu, convivialité et liberté d’y faire la fête ou même d’y cuisiner. Voyageurs ou « tripsters » et locaux ou « townsters » s’y rencontrent, et profitent des équipements mis à disposition : colline de hamac, tables de ping-pong, mur d’escalade, terrain de volley, slackline, boulodrome… Un véritable playground !

Développement de l’offre lifestyle

Avec la stratégie d’hospitalité augmentée, Accor va plus loin en imaginant un écosystème autour de l’hôtellerie et du divertissement. « Il faut personnaliser l’expérience et interagir avec les clients en augmentant la fréquence des rencontres », appuie Sébastien Bazin, PDG du Groupe. Alors que des marques telles que Amazon ou Facebook ont des contacts quotidiens avec leurs clients, les hôtels ne voient les leurs que trois ou quatre fois par an. D’où l’idée d’attirer avec d’autres propositions et de donner à chacun l’envie de revenir.

Pour séduire les Millennials (mais pas que !) sur toute la planète, Accor mise désormais sur de sérieux atouts, à l’instar de son association avec sbe Entertainment Group. L’opérateur hôtelier lifestyle compte des enseignes reconnues d’hôtels et de résidences (SLS Hotel & Residences, Delano, Mondrian, The Redbury, Hyde Hotel & Residences, ou encore The Originals), des restaurants et des discothèques. Sa force : proposer des expériences d’exception dans ses différentes enseignes, tout en s’engageant à allier authenticité, sophistication, savoir-faire et innovation. Dernière-née du mariage Accor/sbe début 2019, The House of Originals : une collection internationale d’hôtels historiques, pour ne pas dire iconiques. Revendiquant leur originalité, chacun rivalise d’audace par son design, son offre culinaire ou mixologique et ses soirées.

Au cœur d’événements vibrants


En l’espace de quelques années, Accor a accéléré le développement et la diversification de son offre lifestyle. Par le biais d’acquisition, mais pas seulement. Les marques historiques se sont également engagées sur cette voie.

« La Nuit by Sofitel » offre une nouvelle expérience multi-sensorielle alliant musique, design et mixologie aux voyageurs cosmopolites. Fidèles à l’ADN de la marque, alliant exigence et élégance à la française, les soirées sont organisées en parallèle d’événements culturels de prestige comme les fashion weeks, les grands festivals de cinéma ou les foires internationales de design et d’art contemporain.

Avec ibis Music, les hôtels se transforment en scène musicale intimiste. Au programme : découverte de nouveaux talents lors de 44 concerts live dans 17 pays différents. Plus que jamais la marque partage sa passion pour la musique avec ses hôtes, voyageurs et riverains ! Ce voyage musical s’achèvera le 7 août lors de l’édition 2019 du festival de Sziget, à Budapest (Hongrie). Neuf groupes et artistes se produiront devant un jury de professionnels, et l’un d’entre eux se verra décerner le titre de « Meilleur artiste émergent ibis Music ». Artistes, programme et playlists sont à retrouver sur www.ibis-music.com.

La musique fait vibrer plus largement le Groupe, que ce soit dans l’enceinte de l’AccorHotels Arena à Paris, où se produisent les plus grandes stars internationales, ou dans le cadre du Montreux Jazz Festival. Depuis 2018, Accor est Global Partner de ce festival de renommée internationale. En juillet 2019, la Terrasse ibis Music accueille les festivaliers sur la première scène construite pour l’occasion sur le lac Léman. Le bar y ouvre ses portes dès l’après-midi, concerts pop et électro entraînent les 500 privilégiés jusqu’à l’aube.

Et il ne s’agit que de quelques exemples parmi l’étendue des expériences proposées par le Groupe !

TAGS :